Voila la question à laquelle je suis confronté pour mon projet à moyen terme.

Le bateau est sous le même régime que les véhicules au Brésil et est taxé comme tel.

c’est à dire, impossibilité d’importer une embarcation de moins de 40 ans et taxation de l’ordre de 65%-85% du prix de l’embarcation neuve.

Ne manquez pas mon dernier article, investir au Brésil, société de charter en catamaran

Les différentes taxes appliquées dans le détail dans le cadre de l’importation d’un bateau au Brésil:

  • II   : 20%
  • IPI : 12% -25% (1)
  • PIS : 3%
  • COFINS : 10%
  • ICMS: 18% – 25%

(1) si le bateau dépasse les 40 pieds l’IPI sera alors de 25%

à cela se rajoute les frais d’immatriculation, l’équivalent de notre acte de francisation en France.

cela refroidit un peu et je comprends mieux pourquoi il y avait si peu de voiliers au Sao Paulo Boat Show, voir mon article.

 

On peut lire sur différents forums qu’il est possible de faire une importation provisoire de 2 ans de son voilier, est ce d’actualité?

ce fut, mais n’est plus.

il s’agit du décret 5887 du 6 septembre 2006 qui permettait effectivement à touriste étranger d’amarrer son bateau au Brésil jusqu’à 2 ans mais ce décret a été révoqué le 5 février 2009.

http://www.receita.fazenda.gov.br/legislacao/Decretos/2006/dec5887.htm

 

En conclusion, il vaut mieux se pencher sur le marché local en neuf ou occasion, ce qui fera l’objet d’un prochain articles ces prochaines semaines.

 

Par contre, vos kayaks, planches à voile et petites embarcations gonflables, peuvent être considérés comme ‘bagages’.

 

Catamaran au Brésil catflash

une construction de catamaran au Brésil

la circulaire:

Circ. SECEX 83/08 – Circ. – Circular SECRETARIA DE COMÉRCIO EXTERIOR, DO MINISTÉRIO DO DESENVOLVIMENTO, INDÚSTRIA E COMÉRCIO EXTERIOR – SECEX nº 83 de 05.12.2008

D.O.U.: 08.12.2008

(….)

Seção III
Setores Náutico e Naval
Art. 13. Os seguintes produtos poderão ser importados com dispensa dos requisitos do art. 1º:
I – embarcações para transporte de carga e passageiros, aprovadas pelo Departamento de Marinha Mercante do Ministério dos Transportes; e
II – embarcações de pesca, condicionadas à autorização prévia da Secretaria Especial da Aqüicultura e Pesca da Presidência da República, adquiridas com recursos próprios ou ao amparo do Programa Nacional de Financiamento da Ampliação e Modernização da Frota Pesqueira Nacional – Profrota Pesqueira, a partir de critérios estabelecidos em norma específica daquela Secretaria, observando-se o disposto na Lei nº 10.849, de 23 de março de 2004.
Art. 14. Poderão ser importados, dispensados os requisitos do art. 1º, as embarcações contidas na posição 8903 da NCM, com mais de 40 anos de fabricação.