Le Brésil est l’une des destinations avec la plus forte vocation vers le développement du tourisme nautique dans le monde.

Et ce n’est pas un hasard: le pays compte près de 8000 km de côtes baignée par l’océan Atlantique, d’innombrables îles, fleuves et rivières navigables, tout cela combiné aux bonnes conditions maritimes  et l’inexistence des phénomènes naturels comme les ouragans.

Pendant des années, le Brésil n’est resté qu’ un point de passage pour les milliers de marins qui naviguent dans le monde entier, en raison de l’obligation pour les navires d’obtenir le droit de rester sur les eaux nationales et le visa de touriste / propriétaire du navire. La situation a commencé à changer en Septembre 2006.

Avec la promulgation du décret présidentiel 5886, la permanence du navire a été dissociée de visa du propriétaire, se prolongeant de trois mois à deux ans. Cette mesure est connue dans le secteur nautique comme « La nouvelle ouverture de ports ». Le décret a été annulée le 5 Février 2009, par le décret 6759, qui régit la gestion des douanes, l’inspection, le contrôle et la taxation sur les opérations de commerce extérieur.

Dans un passé récent, tout navire arrivant au Brésil ne pouvait rester plus de 3 mois (sous réserve d’une seule prolongation pour la même période), et le propriétaire doit également rester au Brésil. À la fin de ce délai, si le navire n’a pas quitté le pays, il devrait être soumis à une amende s’élevant à 100% de la valeur du navire!

Les municipalités côtières de tout le Brésil ont commencLe tourisme nautique au Brésil bientôt une réalité?é à investir dans la formation de main d’oeuvre qualifiée, et dans la construction de nouvelles structures pour les services entrants. Tout cela pour permettre aux propriétaires de bateaux de tourismes – voilier et yachts – d’explorer tranquillement la longue liste des trésors que le Brésil a à offrir.

 

Le tourisme nautique au Brésil bientôt une réalité?

Cette action a conduit à l’augmentation constante du nombre de navires étrangers naviguant sur les eaux brésiliennes. Beaucoup d’entre eux sont attirés par le bouche à oreille, où les marins acclament les beautés naturelles de la côte brésilienne, la navigation calme et la fin de la loi qui empêchait les touristes de venir au Brésil.

Ne manquez pas ces articles:

  1. Acheter ou importer son bateau au Brésil?
  2. Le salon nautique, Sao Paulo show, où sont les voiliers?