Je reçois de plus en plus de mails concernant des questions relatives à l’emploi au Brésil et la manière de s’y prendre.

Jusqu’à présent et je continuerai ainsi, je réponds individuellement à chaque message en essayant d’apporter ma pierre, mon ressenti personnel, des conseils…

 

Trouver un job au Brésil, facile pas facile?

Trouver un job au Brésil, facile pas facile?

Alors, je me suis dit, pourquoi ne pas en faire profiter tout le monde?

Après 8 mois de galère, je commence à savoir ce que recherche ou non les recruteurs, la façon de les aborder, les relancer…

Une approche très différente de nos standards européens, c’est pour cela que la moitié des candidats finissent par renoncer à ce projet.

 

Donc voila, on va commencer ce lundi en douceur avec mon premier conseil ou plutôt  la première question

Etes vous fait pour le Brésil?

Déjà posez vous cette question avant d’entreprendre quoi que ce soit car si vous foncez tête baissée sur les annonces sans connaitre l’histoire de ce pays et ces contraintes, vous allez droit à certaines déconvenues et votre temps est précieux!

 

La barrière de la langue, pas de portugais pas de Brésil.

Commencez par avoir un niveau intermédiaire pour commencer à prospecter, si le recruteur vous appelle et que vous ne comprenez pas un mot à ce qu’il raconte, je vous laisse deviner quelle va être sa décision.

Même les filiales françaises sont composées d’une grande majorité d’employés brésiliens.

Ne serait ce que pour votre intégration, un rudiment de portugais s’impose, ne perdez pas de temps,  même si l’apprentissage est relativement facile, il vous faudra 3/4 mois pour commencer à suivre une conversation.

 

Les aléas de l’administration brésilienne

Faites un tour sur les nombreux forums traitant le sujet et vous allez vite vous rendre compte que le Brésil est un peu le mirage aux alouettes, mais que rien n’est impossible.
Il vous faudra une certaine dose d’acharnement qui pourrai en décourager plus d’un.

 

Attention à l’image du Brésil que donne les médias.

Soit les favelas soit la plage… entre les deux il y a Sao Paulo.
et peu de français connaissent vraiment cette ville avant de s’expatrier, pourtant c’est là que se trouve la plupart des emplois à pourvoir, mon conseil, si vous en avez l’occasion pour des vacances une semaine ou deux, prenez le pouls de la ville pour voir comment vous vous y sentez hors des circuits touristique.

Voila, c’est tout pour aujourd’hui, on se donne rendez vous lundi prochain pour rentrer réellement dans le bain :)

 

Ne manquez pas ces articles:

  1. Rechercher un emploi au Brésil, les secteurs qui recrutent.
  2. Mettre votre profil en valeur.